À la uneBrèvesMode

Le couturier Azzedine Alaïa est mort à l’âge de 77 ans

Le couturier franco-tunisien, Azzedine Alaïa s’est fait connaître pour ses robes ultra-moulantes et pour sa position en marge du système de la mode : suivre le calendrier officiel? pas pour lui !

Azzedine Alaïa est arrivé à Paris dans les années 60 et a commencé à travailler à la maison Dior lorsque’elle était dirigée par Yves Saint Laurent. Il fut renvoyé moins d’une semaine plus tard à cause de ses papiers. Il a travaillé aux côté de Thierry Mugler également puis a ouvert un petit atelier dans le 7ème arrondissement de Paris. C’est d’ailleurs Thierry Mugler qui le poussera à fonder sa propre maison de couture.

Credits to : L’Express

Azzedine Alaïa a habillé les plus grandes : Naomi Campbell, Grace Jones, Tina Turner…Elles raffolaient de ses créations très féminines composées de manières innovantes.

Azzedine Alaïa et Tina Turner – Credits to : Pinterest

Il a toujours refusé de se plier au calendrier officiel de la mode préférant prendre son temps et dévoiler ses collections une fois terminées.

Azzedine Alaïa a toujours refusé d’être médiatisé : aucune publicité dans les magazines, de rares interviews accordées… De plus, en 2011 après le départ de John Galliano la maison de couture Dior lui a proposé de reprendre les reines…et il a refusé cette proposition.

Credits to : WWD

Un grand homme de la mode nous a quitté…

À lire aussi : Nouvelle capsule Jay Ahr pour Ba&sh !

About author

Léa, 18 ans, passionnée de mode, s'intéressant également à la beauté, à la culture, aux voyages et donc rédactrice en chef mode/beauté/voyages. Étudiante à la Sorbonne en Lettres Édition Médias Audiovisuel (LEMA) et blogueuse.
Related posts
À la uneCulture

Le 20 juillet en trois dates

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... Lucky Man, la chance insolente du héros de Stan Lee

À la uneCinémaCulturePop & Geek

« On a gagné, M. Stark » : Avengers Endgame devient le plus gros succès de l’histoire du cinéma !

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétéSociété

Mort de Mamadou Barry, ce que l'on croit savoir

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux