La saison régulière à peine terminée qu’il faut déjà se pencher sur la partie la plus importante de l’année pour les 16 équipes qualifiées. Qui succèdera aux Golden State Warriors ? Quelle équipe va tirer son épingle du jeu dans la conférence Est orpheline de Lebron James ? Petit tour d’horizon des huit confrontations à venir.

Quelques séries à priori déséquilibrées…

Milwaukee Bucks – Detroit Pistons

Le meilleur bilan de la NBA pour Milwaukee, et le moins bon des seize équipes qualifiées en playoffs pour Detroit. L’un des meilleurs joueurs de la saison dans les rangs de  Milwaukee en la personne de Giannis Antetokounmpo et un effectif solide. Ils peuvent compter sur l’expérience acquise l’an dernier contre Boston au même stade de la compétition pour ne faire qu’une bouchée de Detroit qui ne pourra peut-être pas compter dans ses rangs Blake Griffin, diminué.

Toronto Raptors – Orlando Magic

Le retour en playoffs pour le Magic ! L’équipe type d’Orlando composé du français Evan Fournier va découvrir pour la première fois la magie des séries éliminatoires. En ayant terminé septième de la conférence Est, les joueurs basés en Floride vont affronter un cador de la ligue : les Raptors de Toronto. Les canadiens possèdent Kawhi Leonard qui a déja remporté un titre en 2014 en étant élu meilleur joueur des finales. Des ajustements d’effectif au mois de février ont permis aux Raptors de récupérer le pivot expérimenté Marc Gasol et ainsi les placer définitivement comme une équipe potentiellement capable de remporter la NBA.

Philadelphie 76ers – Brooklyn Nets

Le troisième de la saison régulière contre le sixième. Une saison d’ores et déja réussie pour Brooklyn avec un bilan de 42 victoires pour 40 défaites. Mais en face il y a Philadelphie. Un cinq majeur qui apporte plus de 100 points par match : du jamais vu en NBA. Un pivot ultra dominant qui est Joël Embiid et un meneur ultra talentueux en la personne de Ben Simmons. Tous les ingrédients sont réunis pour que les joueurs de Pennsylvanie accèdent au second tour des playoffs.

Golden State Warriors – Los Angeles Clippers

Une équipe double championne en titre et une équipe qui a su se débarasser des joueurs avec un trop gros salaire pour préparer l’avenir. Alors que tout le monde attendait les Los Angeles Lakers en playoffs, ce sont bel et bien les Clippers, l’autre équipe NBA de Los Angeles qui a su se hisser dans les huit meilleures équipes de la conférence Ouest. Cela restera très probablement insuffisant pour éliminer l’ogre Warriors mais saluons tout de même la jolie performance des hommes entrainés par Doc Rivers.

 

…Mais quelques séries plus indécises

Houston Rockets – Utah Jazz

James Harden, l’autre meilleur joueur de la saison tentera de faire mieux que la saison passée, c’est à dire atteindre la finale NBA. Sur le chemin d’Harden et ses Rockets se dressent le Jazz de Utah emmenés en défense par le français Rudy Gobert, meilleur défenseur NBA en titre et en attaque porté par Donovan Mitchell qui après un début de saison difficile a su confirmer sa superbe saison 2017-2018. Ils tenteront de renverser Houston comme ils l’avaient fait avec Oklahoma lors des playoffs précèdents.

Portland Trail Blazers – Oklahoma City Thunder

Deux équipes éliminées au premier tour l’année dernière, deux équipes revenchardes. Portland a réussi pour la deuxième saison consécutive à terminer sur le podium de la conférence Ouest. La franchise de l’Oregon pouvant toujours compter sur son duo Damian Lillard/CJ McCollum a pu ajouter un troisième élément majeur à son effectif : Jusuf Nurkic. Malheursement, le bosnien s’est blessé gravement à la cheville et ne pourra rejouer de la saison. En face, OKC et son duo de superstars Russel Westbrook/Paul George. Le premier termine sa troisème saison de suite en triple double et le second a longtemps été assis à la table de discussion pour le titre de MVP. Une série plus qu’alléchante qui risque de durer bien plus que 4 matchs.

Denver Nuggets – San Antonio Spurs

La surprenante équipe de Denver, absente des playoffs l’an passé a fait une saison fracassante ! Les Nuggets ont terminé deuxième de sa conférence. Leur pivot Nikola Jokic, joueur majeur de l’effectif a fait une saison a 20 points de moyenne, 10 rebonds et 7 passes décisives. En face les Texans de San Antonio ont connu plus de difficultés pour se qualifier en playoffs. La fin d’un cycle avec les départs l’été dernier de Tony Parker, Manu Ginobili et donc une équipe à renouveler. Toujours dirigé par Gregg Popovich, les Spurs conservent malgré tout un espoir de qualification grâce notamment à Lamarcus Aldridge auteur d’un match à 56 points cette saison.

Boston Celtics – Indiana Pacers

Une équipe qui a déçu et une autre qui a surpris. Privé de Victor Oladipo une bonne partie de la saison Indiana a su se maintenir au niveau pour se qualifier sans trembler en playoffs. Avec une très honorable cinquième place et un jeu collectif très rodé les Pacers n’ont pas de joueur étincelant. A l’inverse de Boston qui en compte plusieurs dans son effectif. Kyrie Irving, meneur de Boston et leader de son équipe a déclaré « que son équipe était imbattable sur une série de sept matchs ». Sous les feux des projecteurs les Celtics devront augmenter leur niveau et ainsi prouver qu’ils sont capables de se hisser loin dans ce tableau de la conférence Est plus qu’ouvert.

 

Voilà, vous en savez dorénavent un peu plus sur les huit confrontations de ce premier tour de playoffs NBA 2019. Début des hostilités ce soir à 20h30 avec le premier match entre Philadelphie et Brooklyn !