À la uneSportTennis

US Open : Dominic Thiem héroïque et enfin sacré

Mené de deux sets par l’Allemand Alexander Zverev, Dominic Thiem s’est finalement imposé 2-6, 4-6, 6-4, 6-3, 7-6 (8/6) en finale de l’US Open ce dimanche à New York. L’Autrichien s’offre le premier titre du Grand Chelem de sa carrière.

Dominic Thiem nage en plein rêve. Après trois défaites en finale de Grand Chelem, l’Autrichien a remporté son première sacre pour entrer dans la cour des vainqueurs de Majeurs. Et ce ne fut pas de tout repos, le nouveau numéro 3 mondial était au bord du précipice mené 6-2, 6-4, 2-1 break par Alexander Zverev. À force d’abnégation, Dominic Thiem a réussi a renversé la vapeur en battant l’Allemand 2-6, 4-6, 6-4, 6-3, 7-6 (8/6) au bout d’une lutte acharnée de 4 h 02. Il parvient à soulever un titre Majeur après avoir été défait à deux reprises par Rafael Nadal en finale de Roland Garros (2018 et 2019) et par Novak Djokovic à l’Open d’Australie en février. « Peut-être qu’en fait l’expérience de ces trois finales n’a pas joué en ma faveur. Je voulais tellement ce titre et je savais que si je perdais, j’en serais à 0-4 en finale. Je n’arrivais pas à me le sortir de la tête. Est-ce que cette chance se représentera ? », a-t-il déclaré.

Depuis l’US Open en 2014 remporté par Marin Cilic, aucun nouveau joueur n’avait soulevé de Grand Chelem. Il est également le premier vainqueur hors de Nadal-Djokovic-Federer à gagner un Majeur depuis Stan Wawrinka à New York en 2016. Dans ce Flushing Meadows 2020, le Big 3 n’a pas pu être présent ou presque. Le Serbe Novak Djokovic a été disqualifié cette année pour un saut d’humeur, Rafael Nadal a préféré ne pas s’aligner à cause de la crise sanitaire et Roger Federer était forfait après une opération du genou. Une occasion en or saisie par Dominic Thiem qui devient dans le même temps le premiers joueur né dans les années 90 à remporter un titre du Grand Chelem à 27 ans. Avec cette victoire renversante, l’Autrichien est entré dans l’histoire avant de se rendre à Paris pour peut-être enfin remporter la coupe des Mousquetaires, chasse gardée de Rafael Nadal qui sera bien présent Porte d’Auteuil.

À lire également : Tennis : Novak Djokovic s’offre le Masters 1000 de Cincinnati

Naomi Osaka reine de New York

Et de trois par Osaka. La Japonaise de 22 ans a remporté son troisième sacre dans un Majeur après sa victoire sur la Biélorusse Victoria Azarenka 1-6, 6-3, 6-3 en finale de l’US Open. Comme Dominic Thiem, elle a dû cravaché pour s’imposer contre une Azarenka de retour à un excellent niveau à 31 ans après avoir accouché en 2016 et repoussé son retour jusqu’à la mi-saison 2018, en raison d’une bataille judiciaire pour la garde de son fils. Menée 6-1, 2-0, Osaka a complètement renversé la tournure du match pour s’adjuger ce nouveau sacre New York après celui de 2018. Comme un symbole pour la Japonaise, nouvelle figure d’une lutte contre le racisme après son boycott à Cincinnati. Lors de l’US Open, Naomi Osaka est entrée sur le court avec un masque différent lors de ses sept rencontres jusqu’en finale. Sur chacun des masques, le nom d’une victime policière aux Etats-Unis était inscrit.

Crédit : @usopen

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneSportTennis

Résumé de la 3ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneSéries Tv

Portrait craché : Danny Wilde et Lord Brett Sinclair

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Schitt’s Creek, la comédie sacrée aux Emmy Awards

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #57

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux