À la uneFranceSociété

Covid-19 : Un renforcement du télétravail prévu pour début 2022

renforcement télétravail elisabeth borne europe 1

Invitée sur Europe 1 ce mercredi matin, la ministre du Travail a suggéré aux entreprises de passer de deux à trois jours de télétravail par semaine à trois ou quatre, dès la rentrée.

La reprise épidémique bat son plein et le gouvernement décide de passer à la vitesse supérieure. Après avoir annoncé que le projet de loi sur le “pass vaccinal” sera finalement examiné plus tôt, l’Etat mise à nouveau sur le télétravail en entreprise pour tenter de freiner la progression du variant Omicron.

Ce matin sur Europe 1, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, a demandé aux entreprises “de se préparer dès maintenant pour renforcer le télétravail à la rentrée donc le 3 janvier (2022), avec une cible de 3 jours minimum pour les postes qui le permettent, voire 4 si possible“.

Un retour en force du télétravail qui serait faisable pour plus de la moitié des salariés français, selon une enquête du ministère du Travail, de l’Emploi et l’Insertion : “Cela fait plusieurs semaines qu’avec le Premier ministre on a demandé aux entreprises de renforcer le télétravail avec une cible de 2 à 3 jours. On vient d’avoir les résultats de l’enquête que mène régulièrement mon ministère : aujourd’hui on voit que 60% des salariés qui peuvent facilement télétravailler, qui l’ont fait la semaine dernière, 3 jours en moyenne“.

Pour vérifier si les préconisations sont appliquées sur place, les contrôles de l’Inspection du travail vont continuer sur leur lancée. “On est actuellement à un rythme de 5.000 contrôles par mois” a déclaré la ministre, tout en précisant qu’elle comptait “sur la responsabilité des employeurs et des employés“.

Vers un pass sanitaire dans les entreprises ?

Après de longues discussions avec les organisations syndicales et patronales, le gouvernement a fait le choix de ne pas intégrer le pass sanitaire en entreprise au projet de loi, présenté lundi 27 prochain en Conseil des ministres. “On tient compte de ces avis” a expliqué Elisabeth Borne. Néanmoins, “les échanges se poursuivent avec les organisations” et “on ne sait pas ce que sera la situation dans les dix prochains jours“, a-t-elle précisé, n’excluant pas que ce dernier soit rajouté “si les parlementaires le juge pertinent” en fonction de la gravité de la situation.

En ce qui concerne les bars et les restaurants, la ministre n’a pas non plus fermé la porte à de potentielles mesures de jauges ou de fermetures. Dans ce cas, l’Etat “accompagnera les secteurs concernés“, a-t-elle justifié.

À lire aussi : Coup d’accélérateur pour le pass vaccinal, annonce Gabriel Attal

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Star Wars : qu’est ce que le “sabre noir” ?

À la uneActualitéCinémaPop & Geek

Doctor Strange 2 : les rumeurs autour de Multiverse of Madness

À la uneCinémaSéries Tv

5 séries ou films à voir si vous avez aimé Squid Game (en attendant la saison 2)

À la uneInternationalSport

Coupe du monde 2022 : 10 choses à savoir sur le pays organisateur, le Qatar

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux